Des mots pour tous

Votre biographe familiale

13 mars 2011

Estelle: serial entrepreneuse...

Après une école de commerce, Estelle intègre le cabinet d'audit Arthur Andersen. Pendant quatre ans, elle y appliquera scrupuleusement, les méthodes préconisées par les processus internes exacerbant ainsi sa furieuse envie de créer! Un changement radical s'impose, Estelle quitte le conseil pour le monde de la mode: une révolution! Mais son nouveau poste de contrôleur de Gestion aux éditions condé nast ne lui offre pas la fantaisie tant espérée...

Sa vie personnelle la rattrape. Un mariage et un déménagement la ramènent dans le conseil, chez Ernst & Young, à Nantes, où pendant deux ans, elle gèrera "le grand prix de l'entrepreneur": une révélation. Estele comprend enfin comment concilier son besoin d'exigence et son envie créative!

Elle démissionne pour se lancer dans l'aventure entrepreneuriale. La lecture d'un article de Capital mentionnant un nouveau site internet de ventes de chaussettes pour hommes en Suisse, la convainc de se lancer dans cet accessoire masculin, et, d'importer cette idée lumineuse en France. Sa première grossesse lui permet de peaufiner son projet. En septembre 2003, son site "socks in the city" est en ligne. L'article avait fait des émules et la concurrence s'intensifie.

"Socks in the city" survit mais Estelle réalise que sa solitude quotidienne pour la gestion du site et de ses clients lui pèse. Elle aimerait se consacrer à l'innovation, la recherche de nouveaux produits, partenaires et confier la gestion quotidienne rigoureuse à un associé.

Un deuxième enfant et un retour à Paris la poussent à prendre une décision radicale, elle laisse "socks in the city" s'éteindre, pour le plus grand regret de ses fidèles clients....

Estelle, forte de son expèrience récente, se lance comme consultante web. Elle intègre une structure récente "tapage Interactive", dont elle crée et gère la branche "communication web".

Sa troisième grossesse en 2010 coincide avec un souhait de se désengager de la "structure chapeau", pour regagner son autonomie. les idées bouillonnant dans sa tête, elle crée, entre-deux, une société "Fogo", qui commercialise une pierre à feu et son packaging ultra-design.

L'entreprise est une histoire de famille, où les compétences de chacun sont nécessaires: son mari financier fiance, son beau-frère designer design et Estelle communique et market. Le bouche à oreille fonctionne, les ventes se multiplient, les boutiques les réclament, le succés s'annonce. Le site e-commerce sera en ligne dès septembre 2011.

Estelle n'en restera pas là, car d'autres études sont à l'étude dans ses cartons, où le désordre n'est qu'apparent....

Posté par cypeloc à 20:12 - Portraits - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire